Comment fonctionne la garantie Thermor ?

Vou avez choisi de faire confiance à la marque française Thermor. Hélas, vous rencontrez un problème avec votre radiateur ou votre chauffe-eau, votre sèche-serviette, etc. et vous devez faire fonctionner la garantie Thermor. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir à ce sujet.

Thermor, leader du chauffage électrique

Depuis 1931, les frères MAURE ont créé la marque Thermor. Cette marque française a su rapidement se positionner en proposant des produits de qualité, durable et innovant pour un plus grand confort. Ce sont plusieurs millions de foyers qui profitent de la chaleur de la marque française. Pour garantir de telles compétences, Thermor a fait le choix de fabriquer ses produits en France, mais aussi de les faire installer par des professionnels. Ces derniers respecteront les normes de sécurité, mais également les règles d’installation, ce qui prolongera la durée de vie du produit et en optimisera son utilisation. Malgré tout ceci, il peut arriver qu’un problème survienne, il vous faut alors faire marcher la garantie.

La garantie Thermor

Votre système de chauffage Thermor bénéficie d’une garantie de 2 ans. Pour la faire valoir, il est nécessaire que son installation ait été effectuée dans les règles et sur un réseau d’alimentation conforme. 

> Revendeur : installateur

Dans le cas où vous êtes passé par un revendeur qui est aussi le professionnel qui vous a installé le produit, c’est à lui de se charger du remplacement ou des interventions nécessaires pour la réparation de votre chauffage. Et ce, pendant les 2 ans que dure la garantie légale de conformité. Il prendra en charge les divers coûts générés par la panne, ainsi que sa résolution. Voire, le cas échéant, le remplacement du produit. Vous pouvez en prendre connaissance sur votre facture dans la section des conditions de garantie. 

> Revendeur : e-commerce ou distributeur

Dans le cas où vous avez acheté votre matériel sur un e-commerce ou auprès de l’un des distributeurs de la marque, c’est auprès de lui que vous devez faire appel en cas de panne. De la même façon, vous pourrez accéder aux conditions depuis votre facture. Il prendra alors à sa charge la résolution de votre problème. Et ce, toujours sans frais supplémentaires. 

> Revendeur ayant cessé son activité

Dans le cas où le revendeur aurait fermé entre-temps et qu’en conséquence, vous ne pouvez plus faire appel à lui en cas de problème, vous avez alors la possibilité de faire une demande auprès de Thermor directement. Ils étudieront votre dossier et peuvent éventuellement vous proposer une solution. Ce peut être la fourniture d’une pièce de rechange ou le déplacement d’un professionnel. Cependant, les frais seront alors à votre charge. 

La garantie 5 ans de Thermor

Vous souhaitez vous offrir encore plus de sérénité, vous avez la possibilité d’opter pour la garantie 5 ans. Pour ce faire, il vous suffit d’en faire la demande lors de l’installation de votre appareil par un installateur professionnel. Cette extension de garantie s’élève à 45 € TTC pour un appareil. Vous pouvez voir la liste des chauffages électriques concernés sur le site Thermor ou en demandant à votre installateur. Vous aurez alors une étiquette spécifique dont une partie doit être collée sur votre appareil et l’autre partie sur votre facture. Cette étiquette renseigne les coordonnées de votre installateur. Ainsi, en cas de problème avec votre produit, il vous suffit de le contacter. Il doit alors s’occuper de changer les pièces défectueuses ou le produit s’il n’est pas réparable. Dans le cas ou il devrait remplacer votre appareil, il devra le faire par un produit identique ou si ce n’est pas possible par un qui présenterait des caractéristiques équivalentes. Les produits Thermor profite donc d’une garantie constructeur de 1 à 5 ans. En faisant le choix de passer par le réseau d’installateurs, vous vous assurez une pose irréprochable, mais surtout des conseils et un service après-vente de qualité d’une durée allant jusqu’à 5 ans.

Vous aimerez probablement
Konica Minolta : Que faire en cas de défaillance technique ?
Batterie externe : bon ou mauvais achat ?

Laisser une Réponse