Les atouts et les limites d’une Surface Pro Microsoft

La première Surface Pro de Microsoft a été inaugurée en 2012, ce qui n’est pas très récent. Actuellement, cet appareil fonctionne comme un ordinateur, mais aussi comme une tablette tactile. Ainsi, ce fonctionnement suscite de l’intérêt mais peut-il réellement concurrencer les bons ordinateurs portables ? Découvrons ensemble la réponse ! 

La présentation de la Surface Pro

La Surface Pro est une très belle invention qui a réussi à combiner l’ordinateur portable et la tablette, ce à quoi personne n’avait encore pensé. Ainsi, au vu de ce succès incroyable, plusieurs modèles sont sortis au fur et à mesure des années, avec des perfectionnements non négligeables. Le fait que ce soit un produit deux en un permet finalement d’économiser, puisque vous n’êtes pas obligé d’acheter les deux appareils indépendamment. Cependant, la Surface Pro doit être achetée avec le clavier à part, ce qui a souvent dérangé les utilisateurs. Pour rappel, ce clavier est émanté au niveau de la partie inférieure de votre Surface Pro. Bien entendu, vous pouvez profiter d’un écran de qualité de 12,3 pouces, sans oublier le système d’exploitation Windows à jour. Vous pourrez aussi profiter du pack office le plus adapté à vos besoins, ce qui n’est pas négligeable. En effet, c’est un appareil qui a été bien pensé et qui est durable sur le marché de la nouvelle technologie, ce qui est déjà une grande chose. Il est temps de nous concentrer pleinement sur les atouts et limites de cette Surface Pro de Microsoft, qu’en dites-vous ? 

Les petits + de cet appareil 

Concentrons-nous maintenant sur les avantages de cette Surface Pro, après cette brève présentation très générale. Premièrement, il faut savoir que le stylet est très précis, mais aussi très ergonomique, ce qui est agréable pour l’utilisateur. Pour le clavier, vous profiterez des touches séparées, ce qui est plus agréable puisque le confort sur la Surface Pro est parfaitement optimisé. Jusqu’à présent, nous pouvons totalement placer la Surface Pro au même niveau qu’un PC portable classique Samsung, qu’en dites-vous ? Parlons désormais de l’écran, qui dispose d’une très belle luminosité et ce, grâce à un excellent taux de contraste égal à 958.1. Le taux de reflet est à 10%, ce qui est très faible et par conséquent, très positif aussi. En termes de qualité d’écran, la Surface Pro peut largement concurrencer les ordinateurs portables du marché actuel. En effet, c’est un très bon appareil, qui possède un chargeur ergonomique et compact, même si l’autonomie n’est tout de même pas optimale, il faut le prendre en considération. 

Les points à améliorer pour Microsoft 

Maintenant, nous allons plutôt nous concentrer sur les limites d’une Surface Pro de Microsoft. En effet, la marque avait promis une autonomie de 9h environ pour une lecture vidéo mais en réalité, nous sommes sur une durée limitée à 4h environ, ce qui est tout de même moitié moins. Cependant, sachez tout de même que si vous l’utilisez en mode bureautique pour votre travail, il tiendra pendant 7 heures environ, ce qui est confortable et très correct. En outre, le mode vidéo place la Surface Pro légèrement en dessous d’un PC portable classique. Ensuite, nous continuons sur le confort, qui est parfois manquant, notamment si nous devons prendre la Surface Pro sur nos genoux. Si le clavier est branché, l’appareil est relativement instable, hormis lorsqu’il est sur une table. De ce fait, vous devrez toujours l’utiliser sur une surface stable et résistante, afin de ne pas risquer de la faire tomber, mais aussi pour profiter pleinement de ses qualités. Bien entendu, ce n’est pas un appareil destiné aux gamers qui souhaitent jouer sur leur ordinateur. Vous pouvez abandonner vos jeux 3D ! En outre, les jeux en pixel-arts ou en 2D peuvent convenir. Enfin, sachez que la Surface Pro est un appareil relativement onéreux, il faut donc bien réfléchir par rapport à l’achat d’un ordinateur portable classique. 

Vous aimerez probablement
Top 5 des smartphones de l’été
Top 5 des PC du moment
Comment fonctionne la garantie Microsoft ? 
PC Toshiba en panne : Que faire ?

Laisser une Réponse